09/02/2006

PRAGUE - TCHECOSLOVAQUIE

Le Théatre Noir de Prague Le thèâtre a entre autre cet avantage, que pendant une seule soirée il peut retracer toute une vie. Notre comédie porte sur un sujet aussi vieux que le mqnde - le bien, le mal, l'amour, la hâine, le bonheur, le malheur, la forcê, la faiblesse et enfin l'assagissement et la prise de conscience du vrai sens de la vie. De deux oeufs que les vagues ont déferiés sur le bord de la mer éclosent deux clowns. Ils n'ont même pas le temps de jeter un coup d'oeil autour d'eux. Le Séducteur, symbole des pièges et des embûches tendus par le monde, arrive, en même temps que Vénus, vision de la beauté mystérieuse, incitant les deux clowns à un voyage lointain. Cet itinéraire est difficile et beau comme la vie même. Chemin faisant, les clowns vieillisent, tout en voyant que ce qu'ils désirent demeure éternellement jeune. Dans notre cirque enchanteur, sous notre chapiteau, vous verrez un conte de fée, et dans ce conte de fée tout ressemblera à la vie, mais sera plus transparent et plus limpide. C'est d'aileurs la raison pour la quelle il nous faudrait tant de sagesse vitale des contes de fée qui condurait à de bonnes fins

 

PRAGUE - TCHECOSLOVAQUIE

Si vous vous rendez à Prague ne manquez sous aucun prétexte le Théatre Noir, je suis certaine que vous passerez une soirée agréable autant qu'originale

 

PRAGUE - TCHECOSLOVAQUIE

Devant le Château de Prague

L'écrivain français Abel Moreau, qui a visité Prague avant la guerre, affirme que le cathilicisme imposé aux Tchèques au XVIIIe siècle leur a fait redécouvrir la joie de vivre. Si c'est vrai ils l'ont redécouverte par la musique. Ils l'aiment, on le sait, ils aiment l'écouter mais aussi la pratiquer. Les tziganes qui se produisent devant le Château de Prague et le quatuor improvisé, que l'on regarde indiscrétement par une fenêtre, n'ont peut-être pas beaucoup en commun et pourtant, cette joie est certainement ce qui les rend proches

 

PRAGUE - TCHECOSLOVAQUIE 

Vue depuis le Château de Prague

Lieu fortifiè au 9ème siècle. Au 12ème siècle, un palais roman y fut édifié. Au 14éme siècle, sous le régne de Charles IV, le palais fut remaniè en style gothique, la dernière reconstruction du vieux palais remontant à la fin du 15ème siècle. A cet époque sous les Jagellon, fut construite la salle Vladislav (1497-1500) en style gothique flamboyant par l’architecte Benedikt Ried. A l’époque de la Renaissance, au 16ème siècle, le Château fut élargi, notamment après l’incendie de 1541. Dans la nouvelle partie du Château, la Salle espagnole vit le jour sous le règne de Rodolph II. L’aspect final de la Salle date de l’époque de Marie-Thérèse, où des travaux de rénovation eurent lieu d’après les projets de l’architecte N.Pacassi. Les espaces intérieurs et les jardins du Château furent aménagés après la Première Guerre Mondiale par l’architecte K. Plecnik. Aujourd’hui, c’est le siège du Président de la République Tchèque et le centre historique et politique de la ville et du pays. La relève de la garde est effectuée toutes les soixantes minutes de 5 h à 23 h, la relève solennelle à midi

 

08/02/2006

PRAGUE - TCHECOSLOVACQUIE

Statue de Saint Venceslas

Cette statue se trouve bien sûr sur la Place Venceslas même

 

PRAGUE - TCHECOSLOVACQUIE

La Place Venceslas représente le coeur de Prague. c'est là qu'ont eu lieu les événements marquants de son histoire: la déclaration de la première république en 1918, la confrontation avec les chars soviétiques en 1968, et les importantes manifestations de la Révolution de velours en 1989. La place est dominée par le Musée national. Ce bâtiment imposant fut construit entre 1885 et 1890 par l'architecte Josef Schultz.

 

PRAGUE

Et me voici de l'autre côté de la Place Venceslas

PRAGUE (Rép. Tchèque)

Un immeuble que j'ai vu en plein centre de Prague et pour lequel je ne peux malheureusement vous fournir aucune explication et personne là bas n'a pu m'en donner sauf qu'il N'EST PAS EN RENOVATION..Architecture spéciale..je n'ai pu m'empêcher de faire une photo !!

 

PRAGUE

Le quartier de la vieille ville s'organise autour de la place de la Vieille Ville de Prague, l'une des plus belle du monde. Tout autour s'organisent différents bâtiments inchangés depuis plus d'un siècle. A l'est, la silhouette de l'église de Notre Dame de Tyn dresse ses flèches hérissées de tourelles de guet (1350-1511). Autour de la place, les façades sont encore très décorées, avec dans le coin sud-est les façades de la maison "A la table de pierre" (la plus à droite sur la photo), à côté, la maison d' "Au bélier de Pierre" dont le bas relief représente un bélier avec une seule corne ce qui fait que la maison a souvent été appelée "A la licorne blanche". A côté encore, la maison Storch décorée d'une peinture de Saint Venceslas à cheval (fin du XIXème) de Mikulas Ales, connue également sous le nom de "A la Vierge de Pierre". (à gauche vous pouvez voir l'Horloge Astronomique)

 

PRAGUE

L'Horloge astronomique de Prague fut installée en 1410 par l'horloger Mikulâs de Kadan et l'astronome Jan Sindel. En 1490, cette "machine miraculeuse" fut reconstruite et perfectionnée par le maître horloger Hanus de Ruze. Les figurines des apôtres, qui apparaissent toutes les heures aux petites fenêtres de l'Horloge, ne furent installée qu'au XVIIe siècle. Toutes les heures les gens courent pour voir les animations de l'Horloge..fabuleux spectacle !

PRAGUE

Au XIXe siècle on entreprit une restauration conséquente de l'Horloge et les nouveaux disques calendaires du peintre tchèque Josef Mânes y furent installés. L' Horloge, ce ne sont pas seulement les figurines des apôtres, le Squelette, l'Avare et le Vaniteux, mais aussi la science astronomique. L'Horloge indique les années, les mois, les jours, et les heures, elle indique le lever et le coucher du soleil, le lever et le coucher de la lune et les constellations.

PRAGUE

La Ruelle d'Or

 

PRAGUE

En continuant notre chemin, nous découvrons la mystérieuse style, aux minuscules maisons de toutes les couleurs. La Ruelle surnommée ainsi pour avoir été le repaire de nombreux alchimistes et astrologues que Rodolphe II convoquait régulièrement. Cette ruelle à nourrie de nombreuse légendes depuis des siècles …de manière générale la ville de Prague fut le théâtre de nombreuses histoires fantastiques. Surtout au XIXème siècle où les traductions de Notre Dame de Paris de Victor Hugo et autres Mystères de Paris d’Eugène Sue donnent cours à un romanesque qui vit toujours à Prague, ainsi elle devient une capitale des buveurs de sang, suceurs d’os,gnomes, goules et autres sorcières. Quoi qu’il en soit, si les alchimistes n’ont pas logés dans la Ruelle d’Or, c’est toute fois le cas pour Franz Kafka.Au numéro 22, la maisonnette turquoise

 

PRAGUE

Pont Charles Le plus ancien pont de Prague. Sa construction, entamée en 1357, fut dirigée par Petr Parler. La plupart des statues baroques datent du 18ème siècle, les plus célèbres sont l’œuvre de F.M. Brokoff et Matyas Braun. Le pont repose sur 16 piles et mesure 520 mètres de long et 10 mètres de largeur. Il est flanqué d’une tour à chaque extrémité..

 

PRAGUE

C'est la Tour de la vieille ville qui est l'entrée et qui vous amène sur le pont

PRAGUE

Sur le Pont vous pouvez aussi voir la;Statue de St Jean Népomucène, i.e. originaire de la ville de Nepomuk, en Bohême orientale. La plus ancienne statue du pont, la seule coulée en bronze. J. Brokoff - modèle en bois d'après le dessin du sculpteur viennois M. Rauchmüller. Les deux personnages au pied du saint ne font pas partie du groupe statuaire.

PRAGUE

Ce que vous voyez derrière moi c'est la Tour de Pont de la Vieille – Ville Cette tour, construite par Petr Parler, donne accès au pont Charles. Sa décoration sculptée avec les statues de Charles IV et de Venceslas (copies) et les armoiries des contrées sur lesquelles régnait Charles IV en font une des plus belles tours médiévales en Europe

PRAGUE

Nous voici sur le célèbre Pont Charles. De nombreux artisans y exposent et vendent leurs oeuvres, peintures, bibelots..etc..cela donne une ambiance typique et chaleureuse