07/02/2006

Superbe vue depuis San Marino

17:02 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, san marino, voyages, excursions, photos |  Facebook |

San Marino (ITALIE)

Sur cette carte française de 1843, "St Marin" / San Marino apparait enclavé dans les Etats pontificaux. Les frontières actuelles de cette République sont inchangées. 

479_74eebe81a89d6879c9a24722eb1e8dc0
 

17:01 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, san marino, voyages, excursions, photos |  Facebook |

 San Marino (ITALIE)

Saint Marin (San Marino), cinquième plus petit état d'Europe (61 km2), est la plus ancienne République du monde. Ses origines remontent à 301 et sa constitution actuelle au XIVème siècle. Lors de la conquête napoléonienne de l’Italie du nord, le Capitaine Régent Antonio Onofrio réussit à négocier avec Bonaparte non seulement l'indépendance de sa République mais aussi le non agrandissement de ses frontières ! Grâce à cette sagesse, en 1814 le congrès de Vienne confirma l'existence de Saint Marin. A l'issue de la chute de la République de Rome en 1849, Garibaldi et ses partisans, acculés par des troupes autrichiennes, françaises, espagnoles & napolitaines, ne dûrent leur salut qu'à la bienveillance des Saint Marinais chez qui ils se réfugièrent. Les représailles autrichiennes furent ensuite évitées de justesse grâce à l’intervention de Napoléon III. La petite République, forte de son soutien à Garibaldi, échappa au Risorgimento & à l’unité italienne grâce à Luigi Cibrario à la fois ministre de Victor Emmanuel II & plénipotentiaire de Saint Marin lors du traité avec le Royaume d'Italie de 1862. De 1978 à 1986, en pleine guerre froide, Saint Marin présenta la particularité d'être le seul état d'Europe de l'Ouest dirigé par un gouvernement communiste

 

16:52 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : san marino, voyages, excursions, photos, italie |  Facebook |

06/02/2006

LE COLISEE (ROME)

Et voici de plus près

20:35 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, excursions, colisee, rome, voyages, photos |  Facebook |

LE COLISEE (ROME)

Voici l'intérieur du Colisée impressionnant..

Comme beaucoup d'édifices romains, les pierres du colisée servirent à l"édification de palais aux alentours

Grâce à ses nombreux escaliers, l'amphithéâtre pouvait se remplir ou se vider très vite. Les places étaient numérotées et attribuées en fonction du rang social. La loge impériale et celle du préfet de la ville occupaient les extrémités du petit axe. Les sénateurs, les magistrats, les vestales, étaient assis au premier rang.

20:29 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions |  Facebook |

LE COLISEE (ROME)

Le colisée, est-il besoin de le présenter ? c'est l''Amphitéâtre flavien construit entre l'an 70 et 80. SOn nom vient de l'énorme statue de Néron (colossus en latin), située juste à côté, à l'époque.

Le tremblement de terre de l'an 455 a détruit en partie le Colisée. Puis à nouveau en 1231 et 1255.

20:28 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions |  Facebook |

LE COLISEE (ROME)

L'avenue qui nous mène vers le Colisée (à gauche sur la photo)

L'Amphitéâtre flavien est appelé le "Colisée' . IL pouvait accueillir 50 000 personnes.
Il forme une ellipse , de 188 m de long pour 156 m de large, soit 527 m de circonférence.
Les quatre étages culminent de nos jours à 48,5 m.
L'arène, quant à elle, mesure 86 m sur 54m.

 

20:27 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions |  Facebook |

ROME

Sur la place vous voyez cet enseigne "Centro del Colonnato" vous vous mettez dessus et vous êtes au centre de la Place St Pierre au mm près paraît-il !

On accède à la place Saint-Pierre par la via della Conciliazione, percée sous Mussolini à travers le vieux quartier du Borgo, qui ouvre une longue perspective en direction de la basilique. Le Bernin, l'architecte de la place, souhaitait que sa colonnade serve d'écrin à la basilique, qui ne devait apparaître au visiteur qu'au dernier moment.

20:25 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions, place st pierre |  Facebook |

Place St Pierre à Rome

En 1656, le pape Alexandre VII charge le Bernin de la construction d’une place devant St.-Pierre. Il attend de ce dernier la résolution architecturale de difficultés tant topographiques que liturgiques. Il fallait une place assez grande pour accueillir les foules de chrétiens venues entendre les bénédictions du pape, qui devait être visible des fidèles, de la loggia, mais aussi d’une des fenêtres de ses appartements privés. Il fallait aussi une galerie couverte pour les processions, et enfin, la place devait être en rapport avec celle de la basilique, et ainsi montrer la prééminence de la nouvelle basilique sur toutes les autres églises chrétiennes. L’oeuvre de Bernin intègre toutes ces contraintes. Le résultat s’en libère génialement. Un espace trapézoïdal s’ouvre sur une immense place ovale, entourée par les deux bras d’une quadruple colonnade, constituant une embrassade symbolique de l’église des bras tendus pour accueillir et protéger tous les chrétiens du monde entier. Quelques mots sur le Bernin : Né à Naples en 1598, sous le nom de Gian Lorenzo Bernini, surnommé le Bernin, se rend à Rome en 1605 avec sa famille. Il ne l’aura quittée qu’une seule fois jusqu’à sa mort en 1680, pour se rendre à Paris, à l’invitation de Louis XIV. Sculpteur, architecte, peintre, décorateur, scénographe, poète et dramaturge, il est l’un des principaux créateurs de la grande saison baroque en Europe du XVIIème siècle. Depuis Michel-Ange, aucun artiste n’a été plus célébré par les papes et les grands de son temps. Aucun artiste non plus n’a autant que lui modifié le paysage urbain de Rome.

871_217a19afa0739bbb28fd6390281e962b

Érigée pour la première fois au IVème siècle selon la volonté de Constantin, la basilique St.-Pierre fut plusieurs fois pillée, mais toujours remise en état, embellie et enrichie au cours des décennies. A la fin du XVème siècle, après plus de mille ans d’existence, elle menaçait de tomber en ruines ; la reconstruction s’imposait. Après la tentative de Nicolas V (1452) interrompue par la mort de celui-ci (1455), il faut attendre Jules II, en 1506, pour ouvrir le gigantesque chantier de la nouvelle basilique. Sa superficie, 22`000 m2, correspond à un peu moins de quatre fois la surface de Notre-Dame de Paris.

 

919_d08cd69a01843f7998eed78bead2a2fc

 

20:24 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions, place st pierre |  Facebook |

ROME

A la façon de se garer vous l'aurez deviné nous sommes à Rome

Rome (en italien Roma) est le chef-lieu de la région du Latium et la capitale de l'Italie Elle est située sur le Tibre, à 22 km de la mer Méditerrannée. Elle est parfois appelée la ville aux sept collines (Aventin, Caelius, Capitole, Esquilin, Palatin, Quirinal et Virginal) ou la Ville éternelle. Rome est le siège de Pierre, une des capitales de la chrétieneté.

D'après la mythologie Romaine, Rome doit son nom à son fondateur, Romulus. La date mythique de sa fondation est -753, point de départ du calendrier romain, comptant ab Urbe condita, « depuis la fondation de Rome ». Cette date est confirmée par l'archéologiee et aujourd'hui les historiens considèrent qu'effectivement un syncecisme a eu lieu à cette date. La Rome antique n'a cessé d'inspirer.

 

Le château Saint-Ange est situé sur la rive droite du Tibre, entre le Palais de justice et la via della Conciliazione qui mène à la basilique Saint-Pierre.

Il fut conçu par l'empereur Hadrien (76-138) en 135 pour être son mausolée. La construction ne s'acheva qu'en 139, sous le règne d'Antonin le Pieux. Le mausolée était constitué de fondations carrées sommées d'une rotonde massive, elle-même surmontée par un quadrige de bronze guidé par l'empereur figurant le Soleil. Très vite, le monument est détourné à des fins militaires. Intégré à la muraille aurélienne au Ve s., il est fortifié ensuite par les papes.

 Le château doit son nom à une légende romaine : au VIe s., alors que Rome était frappée par une épidémie de peste, S. Michel apparut à Grégoire le Grand au sommet du monument. L'archange remit son épée au fourreau, signifiant ainsi la fin de l'épidémie — d'où la statue de S. Michel qui surmonte actuellement l'édifice. Le bronze actuel est l'œuvre de Pietro van Verschaffelt.

20:23 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, colisee, rome, voyages, photos, excursions |  Facebook |

VENISE - PONT DES SOUPIRS

A gauche le Pont des Soupirs et à droite le gondolier

Un grand classique. Et au cas ou vous ne le sauriez pas déjà, les soupirs ne sont pas ceux des amoureux mais ceux des prisonniers qui passent du siège du pouvoir (à gauche) vers la prison (à droite).

443_484f91552e0d890036f1347569ccfff3

19:06 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, excursions, photos, voyages, venise, pont des soupirs |  Facebook |

La Place St Marc (Venise)

La place St Marc est considérée comme le cœur de Venise, de part sa situation, au bord du grand canal, mais surtout à cause de la concentration de monuments, plus incroyables et superbes les uns que les autres. Tant au niveau politique que culturel, la place St Marc a toujours été un endroit stratégique. Sur le bord du grand canal, on trouve d'abord le "molo",le quai servant d'embarcadère aux nombreuses gondoles et vaporetti. Vient ensuite la piazetta, place où se trouvent deux colonnes sur lesquelles sont représentés les deux emblèmes de Venise : le lion de St Marc et la statue de St Théodore, ancien patron de Venise. Pour l'histoire, c'est sur cette place qu'avaient lieu les exécutions. La piazza St Marco, est la seule place nommée Piazza, les autres portent le nom de "campo". Plus qu'une place, c'est un symbole. Elle est désormais "couverte" de touristes et de pigeons, ces volatiles faisant partie des attractions les plus remuantes du lieu! La place est bordée par les procuraties, édifices qui abritaient les bureaux et appartements des procurateurs, hauts fonctionnaires de la république de Venise. Les "procuratie vecchie" datent du IXè siècle, et furent reconstruites au XVIè siècle. Le campanile est une haute tour de 96 mètres de haut, qui permet, après être monté au balcon panoramique, et avoir payé 10 000 lire, d'admirer une vue superbe sur Venise et la lagune. Datant du IXè siècle, elle servait de tour de garde, Galilée l'utilisait aussi pour ses observations. Reconstruite en 1902 après son effondrement, on y accède par la loggetta, construite au XVIème siècle.

 

Venise arrivée

On arrive à Venise environ 15 min en bâteau bus du Lido et l'air frais de l'eau ça fait du bien..avis aux amateurs de bronzette ..

Bâtie sur 117 petites îles reliées par 140 canaux et 409 ponts, Venise est un véritable labyrinthe dans lequel il fait bon flâner, voir se perdre. Son origine remonte à 453 alors que les hordes barbares d'Attila envahissent l'Italie.
C'est sur ces îles que trouveront refuge ce que l'on appellera plus tard les vénètes. Quatre siècles plus tard, ils bâtiront la basilique Saint Marc et y déposeront les relique du saint dérobées à Alexandrie.
Le lion, symbole de la ville, se dresse depuis sur la célèbre place. L'attribut de Saint Marc est le lion parce que son évangile commence par la prédication de saint Jean-Baptiste dans le désert et que le lion est l'animal du désert.
La situation géographique de Venise, qui la protégea des invasions, fit de la ville un relais maritime stratégique entre l'Occident et l'Orient. L'attraction la plus renommée à Venise est sans conteste la Place Saint Marc, véritable concentré de chef-d'ouvres et de palais. Recouverte de pigeons, elle forme le coeur culturel et artistique de Venise.
   

19:02 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, venise, voyages, photos |  Facebook |

Venise

On quitte le Lido une île en face de Venise de +- 1 km de long..il vaut mieux loger au Lido d'un côté la plage et de l'autre traversée vers Venise. C'est plus résidentiel et cela fait du bien de s'y aérer après avoir passé une journée à Venise. Vous voyez la Place St Marc juste devant.

19:01 Écrit par martine dt dans Italie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : italie, venise, voyages, photos |  Facebook |